Image traitement Chirurgie de la poitrine

Gynécomastie

La gynécomastie, caractérisée par un développement excessif des seins chez l’homme, est une affection fréquente uni ou bilatérale pouvant entraîner un retentissement psychologique sévère et aussi un problème d’ordre sexuel.
Dans la grande majorité des cas, la gynécomastie est dite essentielle ou physiologique, c’est-à-dire qu’aucune cause n’est retrouvée.

Toutefois, un bilan endocrinien complet droit être réalisé avant toute intervention chirurgicale.

Lorsqu’une cause médicale est retrouvée, celle-ci est bien sûr traitée en priorité. Seule la chirurgie, méthode fiable et définitive, permet de traiter de façon efficace la gynécomastie.

Les bons candidats au traitement de la gynécomastie ?

Vous êtes un bon candidat à la chirurgie de la gynécomastie lorsque vous présentez certains critères :
• vous souhaitez corriger l’aspect féminin de votre poitrine
• vous êtes mal à l’aise à l’idée d’être torse nu
• vous souhaitez améliorer vos proportions physiques
• vous souffrez psychologiquement de ces seins féminins ou gras qui ne vont pas avec le reste de votre corps
• vous souhaitez améliorer votre confiance en vous

Cette intervention chirurgicale peut être prise en charge par la sécurité sociale en cas de gynécomastie sévère pouvant entraîner un déséquilibre d’ordre sexuel et dans certaines conditions (gynécomastie asymétrique, douloureuse avec distension aréolaire).
gynécomastie

Déroulement d’une intervention

L’intervention chirurgicale est réalisée dans la plupart des cas sous anesthésie générale.
En cas de gynécomastie purement graisseuse ou adipomastie, la lipo-aspiration peut être réalisée de façon unique et exclusive. Dans ce cas, une courte incision de quelques millimètres est réalisée dans le sillon sous-mammaire pour aspirer la graisse du sein.
Le résultat post-opératoire sera d’autant plus satisfaisant que la peau est élastique et de bonne qualité.
En cas de véritable gynécomastie, la glande mammaire dense et fibreuse, ne peut pas être aspirée et doit être retirée chirurgicalement.

La cicatrice est positionnée idéalement autour de l’aréole (hémi-aréole) ou cicatrice péri- aréolaire complète (tout autour de l’aréole) lorsqu’on décide de retirer un excédent de peau autour de l’aréole.
En cas d’excès cutané important, et surtout si la peau est de qualité moyenne, la cicatrice péri-aréolaire complète doit être associée à une cicatrice horizontale dont la longueur est variable en fonction de l’excès cutané à retirer.

L’intervention dure en général moins de deux heures.
Un drain est mis en place facultativement pendant l’intervention selon les cas pour éviter la formation d’un hématome.

Suites opératoires

L’hospitalisation dure en générale une journée (ambulatoire).

Le drain est retiré le soir même de l’intervention chirurgicale avant la sortie de la clinique. Des ecchymoses et un œdème sont parfois retrouvés lors du premier pansement et disparaissent spontanément en deux à trois semaines.
Un hématome, malgré le drainage en per-opératoire, est possible.
C’est la raison pour laquelle un gilet compressif est idéalement prescrit pendant un mois ce qui diminue le risque d’hématome en favorisant le ré-accolement cutané.

La maîtrise de la technique chirurgicale, doit faire éviter la correction insuffisante de la gynécomastie avec un excès résiduel de graisse sous-cutanée ou de peau, et dans certains cas, une correction excessive avec un aspect en creux de la région de l’aréole donnant une dépression permanente et inesthétique.

Un arrêt de travail est proposé pour une durée de 15 jours.
La reprise de l’activité sportive est possible après un mois.
Les indications chirurgicales de gynécomastie sont actuellement bien codifiées.
La prise en charge régulière de la chirurgie du sein chez la femme, tant réparatrice qu’à visée esthétique, permet de choisir la meilleure technique chirurgicale pour traiter la gynécomastie.

Résumé
Odème (gonflement) : 2 mois
Ecchymoses (bleus) : 7 à 15 jours
Les douleurs sont modérées (gêne à l’élévation des bras) pendant 7 à 15 jours. Une sensibilité des seins peut être ensuite présente pendant 6 à 12 mois.
Cicatrices définitives : 12 mois
Des troubles de la sensibilité du sein sont fréquents et temporaires. Ils s’améliorent en 6 mois à 1 an.
Reprise du travail : 3 à 15 jours
Reprise d’une activité sociale : 3 à 15 jours
Reprise d’une activité sportive (muscles du haut du corps) : 4 semaines

Prix de la cure de gynécomastie

Le prix de la gynécomastie dépend de deux paramètres :
• le type de traitement requis (liposuccion seule, mastectomie sous-cutanée, cicatrices autour de l’aréole ou cicatrices horizontales…)
• la prise en charge éventuelle par la sécurité sociale

Voir les tarifs